Actualités

Par Olivier Olgan

Revue en ligne Singulars

Septembre 2021

Young-sé Lee

L’histoire et l’œuvre de Young-sé Lee sont un pont fertile entre les deux cultures, coréenne où il est né et française depuis qu’il y vit. Son œuvre plurielle – dialogue avec les matériaux, le papier et les encres naturelles – fait de la nature transcendée sa principale source d’inspiration. Selon une technique d’estampage qu’il a mise au point, l’eau, la roche, la terre ou l’écorce sont révélées par les effets de matière du papier Hanji (papier de mûrier) qu’il colore d’encres végétales et minérales, utilisées dans la peinture coréenne. La combinaison de l’aspect brut de la matière et de la noblesse du papier sur lequel est laissée son empreinte, mêlée à la fluidité de l’encre, confère à ses œuvres une harmonie oscillant entre force et légèreté., tout en se jouant de l’aléatoire du vide et du plein.

+ d'infos

Par Stéphanie Dulout

Revue L’Éventail

Édition Sep 2021, p.90

Young-sé Lee

Dans le prolongement de son solo show dédié àYoung-sé Lee à Art Paris, au Grand Palais éphémère du 9 au 12 septembre, la galerie Vazieux présente les grands monochromes du peintre sud-coréen. Blancheur Immaculée, noir Interstellaire, Terre d’argile, bleus cosmiques ou vibratiles… Colorés d’encres végétales et minérales, ses all-over vibrent de mille nuances.

Par Jean Marc Lebeaupin

Revue ArtsixMic

Paru le 25 juin 2021

Young-sé Lee : Solo Show Art Paris 2021

L’histoire et l’œuvre de Young-sé Lee sont un voyage entre deux cultures. La nature qu’il aborde de manière libre et informelle est sa principale source d’inspiration.

+ d'infos

Article par Ludovic Duhamel

Voir : Miroir de l’art

Édition n°110, Juin 2021

Gaël Davrinche Une rétrospective envoûtante

Article par Amélie Adamo

Voir : L’ŒIL

Édition n°744, Juin 2021

 

Gaël Davrinche

Article par Laetitia Bischoff

Revue TK-21

Édition n°118, Mai 2021

Pour que la peinture ne sèche jamais

Gaël s’attèle aux icônes, il retravaille leurs mèches et leurs postures, leurs railleries, les gueules aussi. Il ferme les yeux pour se souvenir de Van Gogh ; oui le creux de ses yeux était si noir, ce ne peut être que lui avec un vent de cyprès pour chemise. Pour que la peinture ne sèche jamais, elle boit des visages, elle s’en fait un bain de bouche. Faire crier les profils, faire choir les trous de nez, couler les yeux jusqu’au-dessous des joues. Les cheveux et les globes oculaires guerroient avec le prisme d’un fond coulant ou braillant du vert en tempête. Colorer, raviver, vivre.

+ d'infos

L’article par Anne-Cécile Sanchez

Voir : Le Journal des Arts

Édition n°568, mai 2021

Gaël Davrinche face au portrait

Exposition review par Claire Margat

lacritique.org

Paru le 14 mai 2021

DES VISAGES ET DES VISIONS

Olivier Kaeppellin a choisi pour l’exposition « Faire face » des portraits parmi les tableaux de Gaël Davrinche, né en 1971, qui se voit ainsi gratifié pour son demi-siècle d’une exposition et d’un catalogue dont le texte ne peut que l’encourager à persévérer dans son être.

+ d'infos

L’article par Sophie Reyssat

La revue BOUM!BANG!

Paru le 3 mai 2021

L’homme aux mille visages

Gaël Davrinche est un aventurier de la figure humaine qui joue avec ses modèles comme avec la peinture elle-même. Au-delà des apparences, ses portraits interrogent notre humanité et posent un regard décalé sur notre société. 

+ d'infos

Exposition review par Laurent Quénéhen

Voir : Artpress

Édition 488, Mai 2021, p.81

Gaël Davrinche, « Faire Face »

Solo show du 15 mai au 19 juin 2021 à la Galerie Vazieux

Article par Yu Hsiaohwei

Voir (Ch) : Cans Asia Art News

Art Magazine Taïwan – édition N°195, Avril 2021, pp.92-95

Acquisition récente par le Centre Pompidou d’oeuvres de Chuang Che (b.1934) et Fong Chung-Ray (b.1933)

Exposition review par Valérie de Maulmin

Voir : Connaissance des Arts

Édition N° 800, Février 2021, p.112

Chine, Les pionniers de l’abstraction

Exposition collective du 21 janvier au 27 février 2020 à la Galerie Vazieux

La Gazette Drouot

Paru le 10 décembre 2019

6 questions à Sabine Vazieux

+ d'infos

Exposition review par Claire Margat

Voir : OH SE-YEOL, L’enfance de l’art

Paru le 25 octobre 2020

OH SE-YEOL, « Ingénu Génie »

Solo show du 18 septembre au 07 novembre 2020 à la Galerie Vazieux

+ d'infos

Centre Pompidou, Paris

29 juil. 2020 – 4 janv. 2021 de 11h à 20h

GLOBAL(E) RESISTANCE

L’exposition « Global(e) Resistance » dévoile pour la première fois les œuvres de plus d’une soixantaine d’artistes réunies au cours de la dernière décennie, dont une majorité issus des Suds (Afrique, Moyen-Orient, Asie, Amérique latine), et se donne pour ambition d’examiner les stratégies contemporaines de résistance.
«Global(e) Resistance» pose également des interrogations théoriques, qui vont de l’articulation de l’esthétique et du politique au rapport même du musée au politique, au sein des mondes de l’art.

+ d'infos

Centre Pompidou, Paris

5 févr. 2020 – 27 avr. 2020 de 11h à 20h

Yuan Jai – Pompidou

Yuan Jai est une artiste taiwanaise née en 1941 à Chongqing (Sichuan). Elle produit des œuvres de grand format à l’encre sur soie, support qu’elle apprécie pour les reliefs de sa trame et sa capacité à soutenir le poids des couleurs obtenues à partir de pigments minéraux. La couleur éclatante répond au souci du détail, l’expansion jubilatoire et organique des formes à la maîtrise du tracé acquise par une longue pratique de la calligraphie. Paysages luxuriants, bestiaires fantasmagoriques, éléments biographiques et motifs contemporains s’entremêlent de références à l’histoire de l’art européen et oriental …

+ d'infos

Toyota Municipal Museum of Art

Du 23 novembre 2019 au 24 février 2020

Kenjiro Okazaki

En 2017, le Toyota Municipal Museum of Art a présenté l’exposition “Abstract Art as Impact” organisée par Kenjiro Okazaki. En révélant le pouvoir réel que l’art abstrait possédait à l’origine, cette exposition a renversé la vision monotone du modernisme dans l’histoire de l’art, offrant aux spectateurs de nombreuses inspirations et de nouvelles perspectives. Comme une seconde étape de ce projet, le musée présente une exposition rétrospective présentant les œuvres d’Okazaki et couvrant l’ensemble de ses multiples activités.

+ d'infos

Musée d’Art Moderne de Paris

Du  au 

Peng Wan Ts Regards

Dans le parcours des collections, le Musée d’Art Moderne de Paris consacre une exposition à Peng Wan Ts, pour les quatre-vingts ans de l’artiste et à l’occasion du don de ce dernier au musée de l’une de ses plus importantes compositions Le Banquet (1981-2006).

+ d'infos

Musée Guimet

Du 16 octobre 2019 au 06 janvier 2020

L’Asie maintenant

Le parcours contemporain L’Asie maintenant investit les collections permanentes, dans le bâtiment principal place d’Iéna ainsi que dans l’hôtel d’Heidelbach, présentant un foisonnement d’œuvres, dont un certain nombre a été offert par les artistes.

+ d'infos