Actualités

par Rachel Bae

Voir : SayArt

Septembre 2022

Kiaf SEOUL

Pour cette nouvelle édition de la Kiaf SEOUL, la Galerie Vazieux propose une exposition inédite, intitulée : « Les 3 Lee, une saga coréenne », consacrée au couple d’artistes historiques et engagés que sont Lee Ung-no (1904-1989) et Park In-Kyung (née en 1926) et à leur fils Young-Sé Lee (né en 1956), également artiste. Cette célèbre famille nous plonge dans l’histoire de la Corée d’après guerre et dans le renouveau de la tradition picturale.

par Renaud Monfourny

voir : Blog Les Inrocks

Juin 2022

Sarah Jérôme

Avec son obsession des couleurs éclatantes, vives, comme chez les Nabis, et ses traits très appuyés,  Sarah Jérôme nous invite à l’exploration du corps féminin, un corps au contact de la nature qui irradie littéralement la toile avec sa technique d’huile sur calque.

par Richard Leydier

Voir : Art Press

Juin 2022

Sarah Jérôme

Sarah Jérôme expose ses dernières œuvres à la galerie Sabine Vazieux. Entre peinture, céramique et danse contemporaine, l’artiste investit de nouveaux territoires. 

par Yvonne Tan

Voir : Asian Art Newspaper

Juin 2022

Young-sé Lee

La journaliste Yvonne Tan s’est entretenue avec Young-sé Lee pour la revue anglo-saxonne Asian Art Newspaper.

par Barbara Tissier

Voir : Art Tension

Hors-Série n°32, Avril 2022

Guide des Galeries 6e Edition

par Claire Margat

Voir : Art Press

Édition n°494, Décembre 2021

Rao Fu

La technique picturale de ce peintre chinois dépasse sa « double culture »: il invente un style qui lui correspond. (…) Rao Fu fait un usage immodéré des couleurs. Combustion, titre qu’il a choisi pour l’exposition, comprend le surgissement de ces couleurs, un rougeoiement dont la vivacité inquiète.

par Marie Maertens

Voir : Connaissance des Arts

Édition n°808, Novembre 2021

Rao Fu

En découvrant la peinture de Rao Fu, véhémente et expressive, aux couleurs vives et à la gestualité assumée, on pense immédiatement à des artistes incontournables de l’histoire de l’art, à la lisière des XIXe et XXe siècles, comme Edvard Munch, Emil Nolde, Ernst Ludwig Kirchner ou Max Klinger… 

par Olivier Olgan

Voir : Singulars

Septembre 2021

Young-sé Lee

L’histoire et l’œuvre de Young-sé Lee sont un pont fertile entre les deux cultures, coréenne où il est né et française depuis qu’il y vit. Son œuvre plurielle – dialogue avec les matériaux, le papier et les encres naturelles – fait de la nature transcendée sa principale source d’inspiration.

+ d'infos

par Stéphanie Dulout

Voir : L’Éventail

Septembre 2021

Young-sé Lee

Dans le prolongement de son solo show dédié à Young-sé Lee à Art Paris, au Grand Palais Ephémère du 9 au 12 septembre, la Galerie Vazieux présente les grands monochromes du peintre sud-coréen. Blancheur Immaculée, noir Interstellaire, Terre d’argile, bleus cosmiques ou vibratiles… Colorés d’encres végétales et minérales, ses all-over vibrent de mille nuances.

par Jean-Marc Lebeaupin

Voir : ArtsixMic

Juin 2021

Young-sé Lee

L’histoire et l’œuvre de Young-sé Lee sont un voyage entre deux cultures. La nature qu’il aborde de manière libre et informelle est sa principale source d’inspiration.

+ d'infos

Article par Ludovic Duhamel

Voir : Miroir de l’art

Édition n°110, Juin 2021

Gaël Davrinche Une rétrospective envoûtante

Article par Amélie Adamo

Voir : L’ŒIL

Édition n°744, Juin 2021

 

Gaël Davrinche

Article par Laetitia Bischoff

Revue TK-21

Édition n°118, Mai 2021

Pour que la peinture ne sèche jamais

Gaël s’attèle aux icônes, il retravaille leurs mèches et leurs postures, leurs railleries, les gueules aussi. Il ferme les yeux pour se souvenir de Van Gogh ; oui le creux de ses yeux était si noir, ce ne peut être que lui avec un vent de cyprès pour chemise. Pour que la peinture ne sèche jamais, elle boit des visages, elle s’en fait un bain de bouche. Faire crier les profils, faire choir les trous de nez, couler les yeux jusqu’au-dessous des joues. Les cheveux et les globes oculaires guerroient avec le prisme d’un fond coulant ou braillant du vert en tempête. Colorer, raviver, vivre.

+ d'infos

L’article par Anne-Cécile Sanchez

Voir : Le Journal des Arts

Édition n°568, mai 2021

Gaël Davrinche face au portrait

Exposition review par Claire Margat

lacritique.org

Paru le 14 mai 2021

DES VISAGES ET DES VISIONS

Olivier Kaeppellin a choisi pour l’exposition « Faire face » des portraits parmi les tableaux de Gaël Davrinche, né en 1971, qui se voit ainsi gratifié pour son demi-siècle d’une exposition et d’un catalogue dont le texte ne peut que l’encourager à persévérer dans son être.

+ d'infos

L’article par Sophie Reyssat

La revue BOUM!BANG!

Paru le 3 mai 2021

L’homme aux mille visages

Gaël Davrinche est un aventurier de la figure humaine qui joue avec ses modèles comme avec la peinture elle-même. Au-delà des apparences, ses portraits interrogent notre humanité et posent un regard décalé sur notre société. 

+ d'infos

Exposition review par Laurent Quénéhen

Voir : Artpress

Édition 488, Mai 2021, p.81

Gaël Davrinche, « Faire Face »

Solo show du 15 mai au 19 juin 2021 à la Galerie Vazieux

Article par Yu Hsiaohwei

Voir (Ch) : Cans Asia Art News

Art Magazine Taïwan – édition N°195, Avril 2021, pp.92-95

Acquisition récente par le Centre Pompidou d’oeuvres de Chuang Che (b.1934) et Fong Chung-Ray (b.1933)

Exposition review par Valérie de Maulmin

Voir : Connaissance des Arts

Édition N° 800, Février 2021, p.112

Chine, Les pionniers de l’abstraction

Exposition collective du 21 janvier au 27 février 2020 à la Galerie Vazieux

La Gazette Drouot

Paru le 10 décembre 2019

6 questions à Sabine Vazieux

+ d'infos

Exposition review par Claire Margat

Voir : OH SE-YEOL, L’enfance de l’art

Paru le 25 octobre 2020

OH SE-YEOL, « Ingénu Génie »

Solo show du 18 septembre au 07 novembre 2020 à la Galerie Vazieux

+ d'infos