Actualités

par Yonhap News Agency

voir: Yonhap News Agency

Novembre 2023

Lee Ungno

Le musée Lee Ungno à Daejeon (KR) présente une exposition spéciale pour marquer le 120e anniversaire de la naissance de l’artiste coréen historique Lee Ungno.

+ d'infos

par Youngkyo Oh

voir: Kofranews

Novembre 2023

Lee Ungno

L’année 2024 marque le 120e anniversaire de la naissance de Lee Ungno. Le musée Lee Ungno à Daejeon (KR) organise une exposition commémorative pour célébrer l’art et la vie de cet artiste coréen historique.

+ d'infos

par ACA project

voir: ACA project

Octobre 2023

Peng Yong & Yang Yi

La Galerie Vazieux, en collaboration avec Yishu 8, présente « Wall Reflections », une exposition en duo d’œuvres des artistes chinois Peng Yong et Yang Yi.

+ d'infos

par MutualArt

voir: MutualArt

Octobre 2023

Peng Yong & Yang Yi

Refléter et faire réfléchir : au travers du regard de ces jeunes artistes, l’exposition Wall Reflections permet de découvrir deux façons de peindre le monde et offre des instants propices à la contemplation.

+ d'infos

par CAFA ART INFO

voir: CAFA ART INFO

Septembre 2023

 

Peng Yong & Yang Yi

La Galerie Vazieux et la Maison des arts de Pékin-Yishu 8, s’associent pour la première fois pour présenter le travail de deux jeunes artistes diplômés de la Central Academy of Fine Arts de Pékin et lauréats d’Yishu 8 : Peng Yong (graveur et peintre) et Yang Yi (peintre).

+ d'infos

par Koeun Lee

voir: LeeAtel Magazine

Septembre 2023

Kiaf SEOUL 2023

Pour sa seconde participation à la foire Kiaf SEOUL, la Galerie Vazieux présente une exposition de groupe d’artistes émergents et établis coréens et européens.

+ d'infos

par Art in Culture

voir: Art in Culture

Août 2023

Lee Ung-no

Lee Ung-no est l’un des artistes asiatiques les plus importants du XXe siècle. Ayant commencé sa carrière en Corée et au Japon, il a abandonné l’art traditionnel pour se tourner vers l’abstraction, jouant ainsi un rôle pionnier dans la fondation de l’art coréen contemporain.
En 2007, un musée entièrement consacré à ses œuvres a été inauguré à Daejeon (KR).

+ d'infos

par Léon Mychkine

voir: ART-ICLE

Juillet 2023

Youjin Yi

« Gunther Förg m’a un jour qualifié de “Picasso/Matisse coréen”, une remarque qui a profondément résonné en moi. Pour vraiment comprendre l’expression artistique d’une personne, il est essentiel de plonger dans les racines de son identité et de son héritage. Mes origines coréennes ont été une force motrice dans la formation de mon art, même si je continue à embrasser et à assimiler des éléments de diverses cultures dans mon travail. Ce voyage permanent vers la connaissance de soi et l’exploration artistique reste au cœur de mon processus créatif. »

+ d'infos

par Léon Mychkine

voir: ARTICLE

Juillet 2023

Youjin Yi

« J‘ai fait connaissance des œuvres de Youjin Yi à “Drawing Now Art Fair, le salon du dessin contemporain” sur le Stand de la galerie Wooson (Daegu, Corée du Sud). J’ai parlé quelque peu avec l’artiste, et lui ai manifesté mon intérêt. Regardant, quelques jours plus tard, de nouveau ses œuvres sur l’Internet, j’ouvre mon esprit, et j’attends un indice… Et me vient, ne sachant nullement pourquoi, l’adjectif « imaginal ». »

+ d'infos

par : Amandine Vabre-Chau
voir : ACA project
Juin 2023

Young-se Lee

À l’occasion du Printemps Asiatique, ACA project présente une sélection d’artistes contemporains dont le travail s’articule autour d’un matériau en particulier : le papier, la peinture, la céramique, la photographie, le textile et le bois.  Young-se Lee (né en 1956, Corée du Sud) est un artiste basé en région parisienne. Puisant dans son héritage, tant dans la thématique que dans sa technique, son travail aborde la nature à travers le végétal, l’eau, la roche, la terre ou l’écorce. Des matières qui se révèlent dans ses oeuvres par un jeu texturé et créatif qu’il entreprend en utilisant le papier Hanji, un papier de mûrier.

+ d'infos

par : Art in Culture Korea
voir : Art in Culture Korea
Juin 2023

Art Market Report

Ce rapport propose une couverture en direct d’Art Basel Hong Kong, Art SG, Art Fair Tokyo, Taipei Dangdai et Art Busan.

+ d'infos

par : Henri Yadan
voir : allures Paris
Mai 2023

Kun Kang

Kun Kang : l’artiste coréen qui ose le mélange des matériaux les plus insolites. Masques, autoportraits, figures inquiétantes et créatures hybrides, sont autant d’incarnations visuelles du travail de Kun Kang. L’artiste tisse ses masques sur une ossature d’aiguilles pour former des visages avec un réseau de fils croisés. Ses portraits, il les modèle après les avoir scindé puis assemblé à des pièces étrangères. Il mélange des matériaux mous, telles que la laine et les plumes. Mais aussi des résines transparentes pour les durcir, avant de les superposer et créer des volumes de plus en plus solides.

+ d'infos

par : Ocula News

voir : OculaNews

Mai 2023

Taipei Dangdai 2023

« La galerie est spécialisée dans les artistes de la diaspora asiatique vivant en Europe et aux Etats-Unis. J’ai étudié en profondeur la première génération d’artistes taïwanais, considérés comme les pionniers de l’abstraction chinoise, tels que Chuang Che et Fong Chung-Ray. »

+ d'infos

par Jongmin Lee

voir : Yonhap News

Mai 2023

Art Busan 2023

Pour sa première participation à Art Busan, la Galerie Vazieux a le plaisir de présenter une exposition collective consacrée à des artistes coréens et européens reconnus et émergents : Lee Ung-no, Young-se Lee, Ahryun Lee, Kim Cheonae, Fadia Hadad et Constanze Deutsch.

+ d'infos

par Sehoi Park

voir : Esquire Korea

Mai 2023

Art Busan 2023

La Galerie Vazieux a le plaisir de présenter une exposition collective consacrée à des artistes coréens et européens établis et émergents : Lee Ung-no, Young-se Lee, Ahryun Lee, Kim Cheonae, Fadia Hadad et Constanze Deutsch. Lee Ung-no (1904-1989), un des peintres asiatiques les plus importants du XXe siècle, a joué un rôle pionnier dans la fondation de l’art coréen contemporain. Inédites, ses œuvres ont été sélectionnées par la galerie et la famille de l’artiste d’où elles proviennent.

+ d'infos

par La Gazette Drouot
voir : La Gazette Drouot 

Mai 2023

Stanley William Hayter

Né à Lonales à l’aube du XX siècle, Hayter fut l’un des principaux représentants du surréalisme britannique. Installé à Paris, il s’éloigne ensuite de la figuration, préfigurant l’expressionnisme abstrait.
Proposée par la commissaire Agnès Thiébault, une exposition présente une vingtaine de ses toiles à la galerie Vazieux, qui organise une conférence sur l’artiste le 11 mai à 18 h.

+ d'infos

par : Patrick Reynolds
voir : Le musée privé
Avril 2023

Stanley William Hayter

L’exposition « Colour in motion » nous plonge au coeur de l’univers libre, novateur et énergique du peintre et graveur d’origine anglaise Stanley William Hayter. Conçue comme une rétrospective, l’exposition retrace son immense carrière de peintre qui traverse le XXème siècle en tutoyant le surréalisme, l’expressionnisme abstrait et l’art cinétique. Durant toute sa vie Hayter a innové et s’est engagé dans les mouvements précurseurs tout en gardant en filigrane sa passion pour la couleur et la ligne. Considéré comme l’un des plus grands graveurs de son siècle, son oeuvre peint, tout aussi colossal, reste encore peu connu du grand public. Cette exposition inédite rend hommage à cet immense artiste.

+ d'infos

par Julie Chaizemartin

voir : Le Quotidien de l’art

Édition n°2578, Mars 2023

Sarah Jérôme à Drawing Now

Malgré une journée de grève et les poubelles en feu, les sourires étaient au rendez-vous dans les allées de Drawing Now qui déclare 18 000 visiteurs pour cette 16e édition, retrouvant presque sa fréquentation d’avant-Covid, aidée par ses dates printanières habituelles et bénéficiant du passage de la ministre de la Culture Rima Abdul Malak. (…) Première fois aussi pour la jeune galerie Dupin qui a ouvert en juillet dernier à Saint-Méloir-des-Ondes près de Cancale et qui étrennait là sa première foire, ravie de rencontrer les acteurs parisiens du monde de l’art, ou encore pour la galerie Vazieux avec un solo-show des huiles sur papier-calque de Sarah Jérôme ou pour la galerie Binome venue faire le pari de montrer Corinne Mercadier, artiste à la frontière du dessin et de la photographie.

+ d'infos

par Guy Boyer

voir : Connaissance des arts

Mars 2023

Sarah Jérôme à Drawing Now

Les galeries participant à Drawing Now viennent de tous les horizons, de Genève (Analix Forever) à Oakland (Creative Growth), de Copenhague (Formation Gallery) à Bologne (Studio G7) et 30 % d’entre elles participent pour la première fois à la foire. L’origine des créatrices et créateurs est encore plus internationale puisque les galeries représentent de nombreux artistes étrangers. Près de la moitié des artistes exposés cette année sont des femmes artistes comme Sarah Jérôme chez Sabine Vazieux ou Cyrielle Gulacsy chez Anne-Sarah Bénichou.

+ d'infos

par  Cathy Huang

voir : Vogue Hongkong

Mars 2023

Chuang Che à Art Basel Hong Kong

Chuang Che, grand pionnier de l’abstraction chinoise, mêle dans ses paysages abstraits, couleurs vives, turbulence des formes, effet de transparence et de matière. De cet improbable chaos surgit une harmonie parfaite, emprunte de joie et de mélancolie, dont émane une liberté sans limites.

+ d'infos

par Youngkyo Oh

voir: Kofranews

Fevrier 2023

Park In-kyung

La galerie Vazieux présente une exposition personnelle de l’artiste coréenne historique Park In-Kyung.

+ d'infos

par Marie Maertens

voir : Connaissance des arts

Mars 2023

Park In-kyung

À 97 ans, Park In-kyung bénéficie de son premier solo show à la galerie Vazieux, avec une vingtaine d’encres sur papier, que l’artiste d’origine coréenne produit encore quotidiennement.

+ d'infos

par Bénédicte Philippe

Voir : Télérama

Février 2023

Park In-kyung

Née en 1926 à Séoul, Park In-kyung est aujourd’hui la doyenne des artistes coréens vivant en France. Elle incarne l’esprit pionnier des compatriotes de sa génération.

+ d'infos

par Laurent Quénéhen

Voir : ArtPress

N°506, Janvier 2023

Chuang Che

De son ouverture sur l’art international, Chuang Che a créé ce qu’il nomme une « troisième voie ». Il la matérialise en mêlant l’huile, l’eau et parfois l’acrylique, ce qui produit des effets de transparence.

+ d'infos

par Bénédicte Philippe

Voir : Télérama

Novembre 2022

Chuang Che

L’exposition « Chaotic Harmony » réunit une vingtaine d’œuvres réalisées des années 60 à aujourd’hui. Elle rend compte de l’énergie singulière qui émane des paysages abstraits de Chuang Che, et de ses recherches esthétiques sur la fusion entre l’Orient et l’Occident.

+ d'infos

par Elaine YJ Zheng

Voir : OCULA

Octobre 2022

Chuang Che

A l’instar de Zao Wou-Ki et Chu Teh-Chun, Chuang Che renouvelle la peinture traditionnelle chinoise en adoptant l’abstraction dès la fin des années 60. Il est aujourd’hui considéré comme l’un des plus importants peintres de cette génération.

+ d'infos

par Rachel Bae

Voir : SayArt

Septembre 2022

Kiaf SEOUL

Pour cette nouvelle édition de la Kiaf SEOUL, la Galerie Vazieux propose une exposition inédite, intitulée : « Les 3 Lee, une saga coréenne », consacrée au couple d’artistes historiques et engagés que sont Lee Ung-no (1904-1989) et Park In-Kyung (née en 1926) et à leur fils Young-Sé Lee (né en 1956), également artiste. Cette célèbre famille nous plonge dans l’histoire de la Corée d’après guerre et dans le renouveau de la tradition picturale.

par Renaud Monfourny

voir : Blog Les Inrocks

Juin 2022

Sarah Jérôme

Avec son obsession des couleurs éclatantes, vives, comme chez les Nabis, et ses traits très appuyés,  Sarah Jérôme nous invite à l’exploration du corps féminin, un corps au contact de la nature qui irradie littéralement la toile avec sa technique d’huile sur calque.

par Richard Leydier

Voir : Art Press

Juin 2022

Sarah Jérôme

Sarah Jérôme expose ses dernières œuvres à la galerie Sabine Vazieux. Entre peinture, céramique et danse contemporaine, l’artiste investit de nouveaux territoires. 

par Yvonne Tan

Voir : Asian Art Newspaper

Juin 2022

Young-sé Lee

La journaliste Yvonne Tan s’est entretenue avec Young-sé Lee pour la revue anglo-saxonne Asian Art Newspaper.

par Mia Yu
voir : Art Basel HK
Mai 2022

Lee Ung-no à Art Basel Hong Kong

Les œuvres de Lee Ung-no datant des années 1960 à 1980 exposées par la galerie Vazieux, présentent un artiste qui, au cours de sa longue carrière couvrant la majeure partie du XXe siècle, a utilisé l’encre entre l’abstraction et la figuration, et l’a constamment réinventée en tant que moyen d’expression moderne.

+ d'infos

par Barbara Tissier

Voir : Art Tension

Hors-Série n°32, Avril 2022

Guide des Galeries 6e Edition

par Claire Margat

Voir : Art Press

Édition n°494, Décembre 2021

Rao Fu

La technique picturale de ce peintre chinois dépasse sa « double culture »: il invente un style qui lui correspond. (…) Rao Fu fait un usage immodéré des couleurs. Combustion, titre qu’il a choisi pour l’exposition, comprend le surgissement de ces couleurs, un rougeoiement dont la vivacité inquiète.

par Marie Maertens

Voir : Connaissance des Arts

Édition n°808, Novembre 2021

Rao Fu

En découvrant la peinture de Rao Fu, véhémente et expressive, aux couleurs vives et à la gestualité assumée, on pense immédiatement à des artistes incontournables de l’histoire de l’art, à la lisière des XIXe et XXe siècles, comme Edvard Munch, Emil Nolde, Ernst Ludwig Kirchner ou Max Klinger… 

par Olivier Olgan

Voir : Singulars

Septembre 2021

Young-sé Lee

L’histoire et l’œuvre de Young-sé Lee sont un pont fertile entre les deux cultures, coréenne où il est né et française depuis qu’il y vit. Son œuvre plurielle – dialogue avec les matériaux, le papier et les encres naturelles – fait de la nature transcendée sa principale source d’inspiration.

+ d'infos

par Stéphanie Dulout

Voir : L’Éventail

Septembre 2021

Young-sé Lee

Dans le prolongement de son solo show dédié à Young-sé Lee à Art Paris, au Grand Palais Ephémère du 9 au 12 septembre, la Galerie Vazieux présente les grands monochromes du peintre sud-coréen. Blancheur Immaculée, noir Interstellaire, Terre d’argile, bleus cosmiques ou vibratiles… Colorés d’encres végétales et minérales, ses all-over vibrent de mille nuances.

par Jean-Marc Lebeaupin

Voir : ArtsixMic

Juin 2021

Young-sé Lee

L’histoire et l’œuvre de Young-sé Lee sont un voyage entre deux cultures. La nature qu’il aborde de manière libre et informelle est sa principale source d’inspiration.

+ d'infos

Article par Ludovic Duhamel

Voir : Miroir de l’art

Édition n°110, Juin 2021

Gaël Davrinche Une rétrospective envoûtante

Article par Amélie Adamo

Voir : L’ŒIL

Édition n°744, Juin 2021

 

Gaël Davrinche

Article par Laetitia Bischoff

Revue TK-21

Édition n°118, Mai 2021

Pour que la peinture ne sèche jamais

Gaël s’attèle aux icônes, il retravaille leurs mèches et leurs postures, leurs railleries, les gueules aussi. Il ferme les yeux pour se souvenir de Van Gogh ; oui le creux de ses yeux était si noir, ce ne peut être que lui avec un vent de cyprès pour chemise. Pour que la peinture ne sèche jamais, elle boit des visages, elle s’en fait un bain de bouche. Faire crier les profils, faire choir les trous de nez, couler les yeux jusqu’au-dessous des joues. Les cheveux et les globes oculaires guerroient avec le prisme d’un fond coulant ou braillant du vert en tempête. Colorer, raviver, vivre.

+ d'infos

L’article par Anne-Cécile Sanchez

Voir : Le Journal des Arts

Édition n°568, mai 2021

Gaël Davrinche face au portrait

Exposition review par Claire Margat

lacritique.org

Paru le 14 mai 2021

DES VISAGES ET DES VISIONS

Olivier Kaeppellin a choisi pour l’exposition « Faire face » des portraits parmi les tableaux de Gaël Davrinche, né en 1971, qui se voit ainsi gratifié pour son demi-siècle d’une exposition et d’un catalogue dont le texte ne peut que l’encourager à persévérer dans son être.

+ d'infos

L’article par Sophie Reyssat

La revue BOUM!BANG!

Paru le 3 mai 2021

L’homme aux mille visages

Gaël Davrinche est un aventurier de la figure humaine qui joue avec ses modèles comme avec la peinture elle-même. Au-delà des apparences, ses portraits interrogent notre humanité et posent un regard décalé sur notre société. 

+ d'infos

Exposition review par Laurent Quénéhen

Voir : Artpress

Édition 488, Mai 2021, p.81

Gaël Davrinche, « Faire Face »

Solo show du 15 mai au 19 juin 2021 à la Galerie Vazieux

Article par Yu Hsiaohwei

Voir (Ch) : Cans Asia Art News

Art Magazine Taïwan – édition N°195, Avril 2021, pp.92-95

Acquisition récente par le Centre Pompidou d’oeuvres de Chuang Che (b.1934) et Fong Chung-Ray (b.1933)

Exposition review par Valérie de Maulmin

Voir : Connaissance des Arts

Édition N° 800, Février 2021, p.112

Chine, Les pionniers de l’abstraction

Exposition collective du 21 janvier au 27 février 2020 à la Galerie Vazieux

La Gazette Drouot

Paru le 10 décembre 2019

6 questions à Sabine Vazieux

+ d'infos

Exposition review par Claire Margat

Voir : OH SE-YEOL, L’enfance de l’art

Paru le 25 octobre 2020

OH SE-YEOL, « Ingénu Génie »

Solo show du 18 septembre au 07 novembre 2020 à la Galerie Vazieux

+ d'infos