Retour liste

Oh Se-Yeol

(1945)

Par sa singularité, Oh Se-Yeol a su s’imposer comme l’un des acteurs principaux de la scène artistique coréenne. Ses tableaux nous parlent de l’inconscient et des bribes de mémoire que nous gardons de notre enfance. Son style, dont le trait ingénu évoque les dessins d’enfants, nous conduit dans un univers poétique incomparable.

Il utilise un langage pictural simple, où chaque symbole reste libre d’interprétation. Les petits objets énigmatiques, qui attirent le regard, invitent le spectateur à se plonger dans ses souvenirs les plus lointains. Oh Se-Yeol nous pousse ainsi à renouer avec l’enfant qui est en nous, afin de retrouver l’innocence perdue dont nous avons besoin.

Dans nombre de ses tableaux, il peint un fond sans perspective, travaillé en couches successives. Puis il incise la surface, faisant apparaitre des chiffres allant de 1 à 10, qui se suivent indéfiniment. Cà et là, il ajoute des petites images ou des objets incongrus, d’une grande simplicité poétique. Ces chiffres privés de toute signification, sont issus de la gestuelle automatique et inconsciente de l’artiste. L’essentiel de l’œuvre d’Oh Se-Yeol consiste à retrouver une essence créative spontanée, débarrassée des canons esthétiques qu’il juge dogmatiques.

Il attache une importance particulière au travail de la matière, ainsi vient- il gratter, enfoncer, rayer ou bien polir les couches successives de peinture appliquées sur la toile. Bien que très attaché à la culture et à l’art coréen, il n’en reprend pas les codes esthétiques, mais invente une écriture qui lui est propre.

L’artiste, qui a vécu la Guerre de Corée (1950-1953), assiste à la reconstruction vertigineuse du pays sur le modèle occidental ainsi qu’à son essor économique rapide. Oh Se-Yeol fait la critique du monde actuel dont il réprouve le matérialisme. Par la représentation de figures esseulées, il symbolise sa vision de l’homme en perdition.

 

Expositions personnelles

2017 – Oh Se-Yeol: Innocent Eyes, Hakgojae Gallery, Séoul, Corée du Sud

– Haeden Museum of Art, Incheon, Corée du Sud

– Oh Se-Yeol: Semiotic Metaphors, Hakgojae Gallery, Séoul, Corée du Sud

2016 – The Layers of Memory, Hakgojae Gallery, Shanghai, Chine Art Issue Projects, Taipei, Taïwan

– The Layers of Memory, Pontone Gallery, Londre, Royaume-Uni

– The Layers of Memory, Centre de la culture coréenne, Bruxelles, Belgique

– The Layers of Memory, Centre de la culture coréenne, Paris, France

2015 – Oh, Se-Yeol – Recent Artworks, Baudoin Lebon Gallery, Paris, France

2008 – Wellside Gallery, Séoul, Corée du Sud

2000 – Wellside Gallery, Séoul, Corée du Sud

1997 – Gallery Yeh, Séoul, Corée du Sud

1991 – Gallery Yeh, Séoul, Corée du Sud

1987 – Garam Art Gallery, Séoul, Corée du Sud

1986 – Jean Gallery, Séoul, Corée du Sud

1984 – Jean Gallery, Séoul, Corée du Sud

1982 – Shinsegae Museum, Séoul, Corée du Sud

1977 – Munwha Gallery, Séoul, Corée du Sud

1975 – Chosun Art Gallery, Séoul, Corée du Sud

Expositions publiques

Musée national d’art contemporain, Gwacheon, Corée du Sud

Assemblée nationale de la République de Corée, Corée du Sud

Musée Leeum, Séoul, Corée du Sud

Musée d’art Daejeon, Corée du Sud

Han-Kook IIbo, Seoul, Corée du Sud

Fondation d’art Frederick R. Weisman, Los Angeles, États-Unis

Séléction d'œuvres
Oh Se-Yeol