Retour liste

Lee Ungno

(1904-1989)

 

« L’abstraction est l’aboutissement de la liberté du trait » cette citation de Lee Ungno nous révèle une part essentielle de sa démarche artistique.

Né en 1904 en Corée, il commence très jeune l’apprentissage de la calligraphie. Technique qu’il perfectionne au Japon où il vit entre 1937 et la fin de la deuxième guerre mondiale.

De retour dans son pays natal en 1945, il enseigne la calligraphie jusqu’à son départ pour la France. Fasciné par l’art abstrait, c’est à Paris en 1960 qu’il s’ouvre vers de nouvelles expérimentations picturales. Ses collages abstraits sont exposés à Séoul en 1962, la critique locale y voit un renouveau de la peinture traditionnelle coréenne. Son art, à la frontière de l’Orient et de l’Occident, apporte un nouveau souffle à l’art coréen des années 60, alors très traditionnel.

Lee Ungno, expose en Allemagne, aux Etats-Unis, en Suisse, en France, en Belgique, en Angleterre, en Corée, au Japon,  au Brésil… Ses œuvres font parties de nombreuses collections publiques telles que celles du MoMA, du Musée National d’Art Moderne de Rome, du Musée des Beaux-Arts de Tokyo…

 

 

Site Web : Lee Ungno Museum

 

 

 

 

 

Séléction d'œuvres