Kim Whanki (1913-1974)

Kim Whanki

Né en Corée, il fait ses études au Japon où il séjourne de 1933 à 1937. Durant cette période il se lie avec l’avant-garde locale et découvre le cubisme qu’il réinterprète en simplifiant les formes et en utilisant des aplats de couleurs. Il allie les formes très novatrices avec des sujets empreints de tradition coréenne.
Il fait un séjour à Paris de 1956 à 1959 et s’installe à New York en 1963. A partir de cette période ses œuvres deviennent abstraites. Monochromies et quadrillages font chatoyer les nuances couleurs et nous livre sa sensibilité profonde.
Son œuvre a été consacrée par de nombreux musées et notamment par le Musée Guggenheim de New York.

Expositions personnelles (sélection)

2013 Musée Whanki, Séoul, Corée
1974 Galerie Shreveport Barnwell, New York, Etats-Unis
1973 Galerie Poindexter, New York, Etats-Unis
1970 Galerie Palais Gyeongbok, Séoul, Corée
1965 8e Biennale de Sao Paulo, Brésil
1964 Galerie Asia House, New York, Etats-Unis
1959 Galerie Nationale Centre d’Information, Séoul, Corée
1958 Galerie Institut, Paris, France
1956 Galerie M.Benegite, Paris, France
1937 Galerie Amagi, Tokyo, Japon

Expositions de groupe majeures

2015 Dansaekhwa, Palais Contarini-Polignac, Venise
2014 «Silent Resonance», Wooyang Musée d'art contemporain, Gyeongju, Corée
2011 «10 Perspectives», Seoul Museum of Art (SEMA), Séoul, Corée
2009 Rapsodie coréen: Un montage de l'histoire et de la mémoire, Musée d’Art Samsung, Séoul, Corée
2007 Musée d’Art Samsung, Séoul, Corée
1972 60 ans d’Art Coréen Moderne, Musée national, Séoul, Corée
1963 7e Biennale de Sao Paulo, Brésil
1948 «Nouveau réaliste», Galerie Whasin, Séoul, Corée
1937-1940 Association des artistes Liberté, Tokyo, Japon